Espace ressource : Centres sociaux et collectivités : animer ensemble un territoire

OUVERTURE DE LA JOURNEE

SÉBASTIEN CHAUVET

ADMINISTRATEUR DE LA FÉDÉRATION DES CENTRES SOCIAUX ET SOCIOCULTURELS DE FRANCE

Bienvenue à vous tous, et notamment à ceux qui participent

pour la première fois à un événement organisé par la FCSF.

En l’occurrence, il est co-organisé avec Territoires Conseils,

que je remercie chaleureusement pour son accueil.

Non, la FCSF n’oublie pas ces territoires ruraux, même si

beaucoup de travail est mené autour des quartiers et de

la politique de la ville. Notre partenariat dure depuis sept

ans avec Territoires Conseils, pour travailler avec les

fédérations et les centres sociaux ruraux. Même si les

thématiques abordées dans les centres sociaux peuvent

se rejoindre (précarité, chômage, accès aux droits), la façon

de les appréhender peut différer dans les territoires ruraux,

confrontés à des questions d’accessibilité et de proximité.

Je remercie les élus de leur présence, car leur collaboration

avec les centres sociaux représente un enjeu important.

Les élus sont des partenaires incontournables sur nos

territoires. Nous prenons toute la mesure et l’ampleur des

enjeux à travailler ensemble sur les territoires ruraux.

Je vous souhaite, je nous souhaite une excellente journée

de travail.

BERNARD SAINT-GERMAIN

CHARGÉ DE MISSION À TERRITOIRES CONSEILS, UN SERVICE BANQUE DES TERRITOIRES

Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue à Territoires Conseils,

un service de la Banque des Territoires. Suite à la mise en oeuvre

de la loi NOTRe, les intercommunalités offrent aujourd’hui

un nouveau visage. Les bases territoriales administratives

sont désormais souvent constituées de territoires très

vastes. C’est un problème de gouvernance qui se pose aux

élus et à l’ensemble des acteurs. Plusieurs éléments ont un

impact direct sur les relations que nous pouvons espérer

nouer entre les centres sociaux intercommunaux et les

nouvelles intercommunalités.

En effet, si nous devons réfléchir à la manière dont les

centres sociaux et les collectivités doivent animer ensemble

un projet de territoire, il faut prendre en compte une série de

constats préalables.

Tout d’abord, en cours de mandat, les élus communautaires

désignés en 2014 ont quasiment tous été remplacés par

l’installation de nouveaux conseils communautaires. De fait,

il est probable qu’il faille éclairer les nouveaux conseillers

désormais en charge des questions sociales.

De plus, les intercommunalités vont devoir gérer un nombre

croissant de compétences devenues obligatoires. La loi

exige désormais des intercommunalités d’exercer des

compétences lourdes (eau et assainissement, gestion

des milieux aquatiques et des risques d’inondation).(extrait)

ForumTerritoires_publication